BULGARIE

Source : East-Asian studies in Bulgaria, Boyka Tsigova, Département d’études sur l’Asie orientale, Université Saint-Clément d’Ohrid de Sofia, Bulgarie (2009).

Consulter ici le texte original

BREF HISTORIQUE

La plus grande partie de la recherche sur l’Asie et le Pacifique en Bulgarie est menée depuis le début du 20e siècle. La plupart des études se sont concentrées sur la compréhension du monde oriental et l’introduction de diverses cultures orientales en Bulgarie (chinoise, japonaise, indienne et arabe). En 2007, un Institut Confucius, principalement financé et soutenu par la Chine, a ouvert à l’université Saint-Clément d’Ohrid de Sofia, où se trouve le Centre pour les études et les langues orientales. Ce centre est la principale institution de recherche sur l’Asie et le Pacifique en Bulgarie, avec quatre départements et dix spécialisations.

Le premier cursus de licence du centre a démarré en 1984 à la Faculté de philologie classique et moderne. Depuis lors, le centre s’est développé et est aujourd’hui le plus grand centre national d’études et de recherche sur l’Asie en Bulgarie. Le département d’études de l’Asie orientale est le plus grand du centre et de la Faculté de philologie classique et moderne. Il a été créé en 2000 et comprend des programmes d’études japonaises, chinoises et coréennes.

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT ACTUELS

–          Institution principale :

Université Saint-Clément d’Ohrid de Sofia (Centre  pour les études et les langues orientales)

1504 Sophia, 15 Tzar Osvoboditel Blvd

Recteur : Professeur Ivan Ilchev, Dr. Habil.

Tél. : +359 2 946 18 15

–          Autres institutions où sont menées des recherches sur l’Asie et le Pacifique :

-Université de Veliko Turnovo

-Académie d’économie D.A. Tsenov

-Académie nationale des arts

-Académie des sciences bulgare

-Divers instituts de recherche


CHAMPS ÉTUDIÉS

–       Langues et cultures de l’Asie orientale (Japon, Corée, Chine), et également de l’Inde, du Pakistan, de l’Iran et de l’Arménie. Sont aussi étudiées les langues et cultures caucasiennes, arabes et sémitiques, ainsi que le turc et les langues altaïques.

–          Linguistique, littérature, ethnologie, art, religion. Vie sociale et économique.

–          Diplômes proposés au Centre pour les études et les langues orientales :

  • Licence, maîtrise et doctorat
  • Cours de langues
  • Cours de cultures asiatiques


PERSONNEL

–          Personnel du Centre pour les études et les langues orientales :

  • 43 enseignants à plein temps et environ 73 enseignants à temps partiel par an
  • Au département d’études de l’Asie orientale : 16 enseignants à temps plein, 13 enseignants à temps partiels et 6 enseignants invités.
  • Au sein du programme d’études japonaises : 6 enseignants à temps plein et 3 personnels à temps partiel, ainsi que 2 enseignants invités du Japon.

Nombre total d’étudiants : 450 en 2009-2010

–          S’inscrire à l’université est gratuit, excepté les frais gouvernementaux. Des bourses d’études à l’étranger sont également proposées.

–          La recherche est l’une des tâches confiées à la responsabilité des chercheurs à l’université.

–      Les chercheurs travaillant dans des instituts en-dehors de l’université ont des contrats à plein temps dédiés principalement au travail scientifique. Ils n’ont pas de tâches d’enseignement obligatoire, et n’enseignent que lorsque leur domaine scientifique précis est demandé. Les professeurs sont responsables de la qualité des enseignements ; ils supervisent également les doctorants et participent sous de nombreuses formes à l’administration de l’université.

–      De nombreux étudiants ont connu des développements de carrière intéressants dans le domaine des sciences, dans l’éducation, la traduction, le journalisme, la diplomatie,  l’administration publique et le commerce.


PUBLICATIONS ET SITES INTERNET

–          Bulgarian Oriental Studies, Centre pour les études et les langues orientales.

–          Series Oriens, Centre pour les études et les langues orientales.

–          Yearbook of Saint Kliment Ohridski University, Sofia, Faculté de philologie classique et moderne.

–          Contrastive linguistics, Faculté de philologie classique et moderne et Faculté d’études slaves.

–          Annuaire de l’Université de Sofia Saint Kliment Ohridski, Faculté d’histoire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.