Les études sur l’Asie du Sud au Royaume-Uni

Source: Une introduction aux études sur l’Asie du Sud au Royaume-Uni, par le Dr Vibha Arora (Indian Institute of Technology, New Delhi) et le Dr Lawrence Saez (School of Oriental and African Studies, SOAS), Royaume-Uni (2009).

Voir le texte original

 

Les études sur l’Asie du Sud : du passé au présent

Bien que considérés largement comme un sujet interdisciplinaire, les études sur l’Asie du Sud ont, historiquement, débuté dans des universités comme Oxford, Cambridge, Londres et Édinbourg en réponse au besoin de former et familier les missionnaires et les administrateurs coloniaux aux langues, religions et cultures de l’Asie du Sud. La richesse de leurs bibliothèques et de leurs archives révèle ces liens historiques et l’orientation vers l’Asie du Sud des bourses dédiées aux chercheurs et au personnel académique.

L’intégration de la communauté sur l’Asie du Sud dans le Royaume-Uni est soulignée par le fait que la plupart des universités possèdent des associations gérées par les étudiants et qui favorisent le développement de réseaux informels, encourageant la discussion académique et procurant un lieu d’exposition culturelle à la danse, la musique, la cuisine et les arts d’Asie du Sud. Tout cela constitue un ensemble d’expériences accessible à tous les étudiants et chercheurs participant aux études sur l’Asie du Sud au Royaume-Uni.

Les liens historiques entre les universités et universitaires du Royaume-Uni et l’Asie du Sud sont maintenus au travers de plusieurs bourses offertes aux étudiants (en Asie du Sud, pour étudier au Royaume-Uni ; au Royaume-Uni, pour étudier dans les universités d’Asie du Sud) et de postes d’enseignants-chercheurs disponibles pour les chercheurs et universitaires.

Réseaux académiques

Les réseaux de recherche et les projets de recherche collaborative entre les spécialistes du Royaume-Uni et d’Asie du Sud permettent des échanges académiques et influent sur le financement et les décisions politiques relatifs au développement en Asie du Sud.

  • L’Association britannique pour les études sur l’Asie du Sud (British Association for South Asian Studies – BASAS) est, au niveau mondial, l’une des associations académiques principales dédiées à l’étude de l’Asie du Sud. La BASAS est la plus grande association académique britannique pour l’étude de l’Inde, du Pakistan, du Bangladesh, du Sri Lanka, du Népal, du Bhoutan, des Maldives et de la diaspora d’Asie du Sud.
  • La SOAS, École des Études Africaines et orientales (School of Oriental and African Studies) compte 350 chercheurs ou enseignants. Il y a trois facultés (Arts et humanités, Langues et cultures, Droit et sciences sociales) et huit centres régionaux rattachés à l’École.
    • Britain Nepal Academic Council (BNAC)
    • British Association for South Asian Studies (BASAS)
      Centre for Applied South Asian Studies (CASAS), University of Manchester
    • Centre for Buddhist Studies, University of Bristol
    • Centre of South Asian Studies, School of Oriental and African Studies (SOAS)
      Centre for South Asian Studies, University of Cambridge
      Centre for South Asian Studies, University of Edinburgh
    • Centre for South Asian Studies, University of Sussex
    • Centre for India and Global Business, Judge Business School, University of Cambridge
    • Contemporary South Asian Studies, University of Oxford
    • Faculty of Oriental Studies, University of Oxford
    • Ferguson Centre for African and Asian Studies, Open University
    • India and South Asia Business Centre, University of Leeds
    • India Observatory, London School of Economics (LSE)
    • Oxford Centre for Hindu Studies, University of Oxford
    • Pakistan Security Research Unit (PSRU), University of Bradford
    • Pakistan Study Group (PSG)
    • Scottish Centre for Himalayan Research, University of Aberdeen
    • South Asia Department, School of Oriental and African Studies (SOAS)

Centres de recherche et d’enseignement

En réponse à l’intérêt croissant pour la région et pour utiliser les ressources académiques existantes, plusieurs universités britanniques (Londres, Édinbourg et Manchester) ont introduit les Études sur l’Asie du Sud à la fois pour les études doctorales et post-doctorales, et certaines universités sont en attente d’une approbation formelle. Ces cours sont complétés par des enseignements linguistiques et des dispositifs de recherche dans les langues d’Asie du Sud qui permettent une compréhension plus précise et plus en profondeur de l’Asie du Sud.

Plusieurs universités ont établi des Centres pour les Études sur l’Asie du Sud, tandis que, dans d’autres, l’Asie du Sud est enseignée en tant qu’option dans des disciplines comme l’anthropologie, la sociologie, les sciences politiques, l’histoire, la géographie, la théologie, les études culturelles, l’éducation, la littérature, les médias et les études cinématographiques.

Les centres académiques des universités de Londres, d’Oxford, de Cambridge, du Sussex et d’Édinbourg proposent des séries de séminaires sur l’Asie du Sud qui permettent des échanges académiques et l’établissement de réseaux entre chercheurs et étudiants.

De plus, beaucoup d’universités (comme Cambridge, Oxford, Londres, Édinbourg) ont des installations d’enseignement des langues pour le sanskrit, l’hindi, l’urdu, le punjabi, le perse, le népalais, le gujarati, le tamoul, le malayalam, le bengali, le tibétain, etc.

Certaines universités ont organisé leurs programmes de recherche et de formation académique en se focalisant sur un seul pays ou une seule problématique.

Malgré tout, à l’heure actuelle, les tendances de la recherche et les thèmes de conférence portant sur l’Asie indiquent également un glissement vers une approche communautaire concernant le développement, les politiques sociales et la compréhension de la diaspora d’Asie du Sud.

Conclusion

En résumé, l’éclosion des Études sur l’Asie du Sud dans l’enseignement supérieur est visible dans la variété et le nombre de diplômes d’enseignement et de recherche, le nombre de cours de langue et la popularité des options sur l’Asie du Sud dans le cadre des autres cours proposés dans les grandes écoles et les universités du Royaume-Uni.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.